TRISKEL UTOPIA

LE CONSENTEMENT

L'indispensable

Pas de sexualite à plusieurs sans le consentement

Le consentement c’est sa capacité à dire NON, mais aussi celle de s’entendre dire NON.
Cela peut s’exprimer de façon verbale et non verbale d’où la nécessité d’une grande attention à l’autre et d’une très grande vigilance dès lors que l’on se trouve sur de nouvelles pratiques car le consentement peut évoluer au cours d’un acte. Le consentement n’est jamais acquis et définitif. Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui on est d’accord pour une pratique que demain on le sera… Il faut accepter que le non ne soit pas argumenté, justifié pour le plus grand respect de la personne.
 

Rien n’est possible sans le CONSENTEMENT ! encore faut il savoir l’exprimer ! d’autant plus que le consentement a deux dimensions : il est à la fois moral mais aussi juridique. Le silence n’équivaut pas à consentement !
L’autre ne devine pas ce que tu désires ! il faut l’exprimer.. et comment l’exprimer…pas toujours simple. Le dialogue est indispensable pour que chacun puisse exprimer sa pensée, ses désirs (et même de les identifier car on n’est pas toujours au clair avec soi-même) et que cela sera accueilli avec bienveillance.
Le rapport sexuel est souvent normé avec la pénétration comme but ultime, il faut savoir sortir de cette norme, identifier ses désirs, les partager, les expérimenter en confiance. Malheureusement dans notre société le dialogue sur ses désirs sexuel est souvent tabou.
Qui dit consentement dit bienveillance car ce que pense l’autre et ressent l’autre ne nous appartient pas.

Hermina